jeudi 5 février 2015

Indomptables par Philippe Arnaud


Bonjour à tous ! Nous nous retrouvons aujourd'hui pour la chronique d'Indomptables ! Ce livre avait été sélectionné par ma DSB Léa pour notre Pioche dans ma PAL mensuel !
 
 
Titre : Indomptables
Auteur : Philippe Arnaud
Editeur : Sarbacane
Collection : EXPRIM'
200 Pages
Prix : 15.50 EUR / 27.20 CHF
Genre : Jeunesse (dès 14 ans)
Thèmes : Enfance, Adolescence, rêves, misère, drame
ISBN: 9-782-84865-710-3
 
Note : 10/10 Coup de ♥
 
Résumé de l'Editeur :
 
Pourquoi se rencontreraient-ils ?
Jean-Jules grandit à ciel ouvert dans son pays, le Cameroun, à l’abri du manguier où il retrouve tous les jours son inséparable ami Mohamadou. Ils y rêvent leur vie. Olivia vit son adolescence en France, en conflit avec le monde entier sans qu’elle comprenne pourquoi.
D’année en année, de l’enfance à l’adolescence, Jean-Jules mord la vie à pleines dents, pendant qu’Olivia déchire la sienne de toute sa rage incontrôlable. Pour se rencontrer, il leur faudrait traverser les mers. Et les Enfers…
- Une somptueuse histoire d’espoir, d’amour et d’amitié : Jean-Jules et Momo grandissent au Cameroun. Leur destin est lié à celui d’Olivia, en France, une ado rebelle…
- Qu’il conte les jeux des enfants sous un manguier ou leur terrifiante traversée vers Lampedusa, Philippe Arnaud enchante le lecteur, à chaque page.
- Un cri de colère sur l’isolement du continent africain.
 
 
Mon avis :
 
Disclaimer : Je tiens à préciser que je ne suis absolument pas raciste.
 
 
La couverture donne un avant-goût du livre. En la voyant, tu penses que tu vas partir en vacances et voyager dans ce pays inconnu pour toi, jeune occidental que tu es, le Cameroun. Bah, ce n'est pas exactement ça. Tu voyages, certes, mais ce n'est pas des vacances. Puis tu vois le titre, Indomptables, tu te demandes qui c'est ces indomptables, tu te dis que c'est ces deux jeunes garçons noirs sur la couverture. Bon, elle te plaît bien donc tu prends le livre, tu le retourne et tu lis le résumé, il est intriguant, tu te demande ce qui peut lier deux personnages si différents. Bref, tu es assez tenté donc tu achètes le bouquin, et tu as raison.
 
J'ai un peu acheté ce livre sur un coup de tête, notamment car c'était un bouquin de la collection EXPRIM' (qui, en passant, est ma collection préférée et qui fournit en général d'excellents textes !) bref, je me dis que j'ai raison !
 
Philippe Arnaud nous signe là un beau roman. Et quand je dis beau, c'est pas joli et mignon. Beau pour moi ça veut dire percutant, bouleversant et qui laisse des traces dans les esprits. Et c'est le cas !
Son écriture est simple, belle et efficace. La petite préface informative est bien, elle nous permet directement de planter le décor ! L'auteur a su m'emmener à travers son histoire. Même arrivée à la moitié du roman, ne sachant pas où l'auteur voulait aller exactement, j'ai continué, transportée et captivée.
 
Ce qui fait un des charmes de ce livre, c'est le fait que beaucoup de choses sont sous-entendue. Il faut donc une certaine maturité pour réussir à tout comprendre bien.
 
On va suivre les trois personnages principaux- Jean-Jules, Mohamadou et Olivia- durant plusieurs moments de leurs vies. Leur enfance, leur adolescence et le début de leur vie d'adulte. Pour les deux jeunes camerounais, l'enfance est plutôt paisible. L'adolescence l'est moins, ils se rendent compte de ce qui les entourent et des problèmes. Ils veulent aider, quel qu'en soit le prix...
Olivia, elle, comme il est dit dans le résumé déchire la sienne de toute sa rage incontrôlable, je regrette qu'il n'y ai pas eu plus de ses passages à elle.
 
Vous allez me demander ce qu'ils ont en commun. Je ne vous le dirai pas, je vous laisserai le découvrir. Je vous le promet, ce livre est génial.
 
A travers toutes les épreuves, ce roman nous montre la force des liens de l'amitié, l'apprentissage de la vie, nous sensibilise au divers problèmes régnant au Cameroun comme en France et des tourments que certains doivent affronter pour garder leur intégrité. Ce roman est une réelle pépite, il est beau tout simplement. Tellement beau que je n'arrive pas à mettre les mots dessus. Juste, lisez-le !
 
Les deux dernières pages, je les ai lues hier soir, vers 23h30, à voix haute. Et les larmes qui traçaient des sillons sur mes joues après, elle ne m'ont même pas surprises. Merci Philippe Arnaud d'avoir écrit un si beau roman, merci !

4 commentaires: