dimanche 17 août 2014

La fille de papier, par Guillaume Musso

Bonjour ou bonsoir à tous, je vous retrouve aujourd'hui pour ma chronique sur La fille de papier !
 


Ce livre a été écrit par Guillaume Musso
Éditeur : Pocket
Prix 7.90 EUR / 15,00 CHF
475 pages
Genre : Contemporain
Thèmes : Écriture, Amour

Résumé de l'éditeur :


Quand la vie ne tient plus qu'à un livre !
« Trempée jusqu'aux os et totalement nue, elle est apparue sur ma terrasse au beau milieu d'une nuit d'orage.
– D’où sortez-vous ?
– Je suis tombée.
– Tombée d’où ?
– Tombée de votre livre. Tombée de votre histoire, quoi ! »

Tom Boyd, un écrivain célèbre en panne d'inspiration, voit surgir dans sa vie l'héroïne de ses romans. Elle est jolie, elle est désespérée, elle va mourir s'il s'arrête d'écrire.
Impossible ? Et pourtant !
Ensemble, Tom et Billie vont vivre une aventure extraordinaire ou la réalité et la fiction s'entremêlent et se bousculent dans un jeu séduisant et mortel...


Mon Avis :

Commençons sans plus attendre par la couverture ! Je la trouve jolie et très douce, on a envie d'ouvrir le livre. L'image a un rapport avec l'histoire, mais je sais pas, j'ai l'impression qu'il manque quelque chose, mais je l'aime beaucoup !


L'idée sur laquelle est construite l'histoire, je la trouve intéressante, innovante et originale ! Un scénario bien construit ! Tout au long de l'histoire, l'auteur suit son fil rouge sans se perde et on a vraiment envie de savoir ce qu'il va advenir de Tom, de Billie, de Carmen et de Milo !
Le seul flop est la fin, j'y reviendrai plus tard.

La plume de Guillaume Musso, je l'ai toujours aimée. Elle est légère, délicate et fluide. L'histoire est bien menée. Les descriptions ne sont pas ennuyeuses, elles sont là, mais pas en trop grand nombre. Bref j'aime comment il écrit !


Il y a cependant quelque chose que j'aime dans son écriture et que je n'ai malheureusement pas retrouvé dans ce roman-ci : Le Suspense.
Un élément pourtant bien présent dans le reste de ses écrits, dommage.


Je vous disait avant que j'avais un petit problème avec la fin, je reste sceptique. Je la trouve assez tirée par les cheveux, mais bon, pourquoi pas moi je dis ! Mais ça m'a quand même quelque peu gênée


Et intéressons nous à la partie que j'apprécie le plus ! Les personnages :D
 Je les ai A-D-O-R-E-S Vraiment !

Le personnage principal, Tom, un écrivain un peu submergé par le succès de son oeuvre, à l'enfance douloureuse qui finit en dépression, en état suicidaire suite à une déception amoureuse. Je l'ai beaucoup apprécié, je l'ai trouvé très réaliste et vivant qui va rencontrer Billie un personnage secondaire malmené de son histoire. Enfin, elle est plutôt arrivée dans son salon. Je l'ai trouvée intriguante ! Je ne vous en dit pas plus et je vous laisse la découvrir !


Mais mon grand coup de coeur va aux deux meilleurs amis de Tom
Carmen et Milo

Amis d'enfance de Tom,  gamins des quartiers mal famés de L.A, ils m'ont vraiment touchée !
Ils ont tous les deux une histoire très touchante, et ils ont tous les trois été un peu ''la bouée de sauvetage'' des autres, une amitié inébranlable.


Conclusion-Avis personnel   
J'ai été charmée une nouvelle fois par Mr. Musso. Une histoire bien construite et menée, des personnages géniaux, malgré une fin peu convaincante, j'ai vraiment aimé. C'est sûr que je continuerai de lire cet auteur !  


NOTE (selon notes attribuées aux différentes catégories)

8/10 TRÈS BON

Si vous êtes restés jusque là, n'hésitez pas à me dire ce que vous avez penser de ce livre et de cette chronique en commentaires, cela me ferait super plaisir !

Bisous et surtout LISEZ BIEN !

















4 commentaires:

  1. D'habitude je ne suis pas une (très) grande fan de Musso mais j'ai adoré La fille de Papier. Comme toi, j'ai eu un coup de coeur pour Carmen et Milo, tous les deux très drôles et touchants !

    RépondreSupprimer
  2. Ah! Je suis contente que malgré la déception de la fin, le livre lui-même t'ai plu! J'ai un très bon souvenir de "La fille de papier", lu à sa sortie (ralàlà ça commence à dater, déjà! ^^). C'est vrai que G. Musso est très doué pour ça : créer des personnages forts auxquels on s'attache énormément, tant les principaux que les secondaires :)

    RépondreSupprimer
  3. Une fin ne fait pas un livre. Et le livre était d'un très bon niveau ! :D

    RépondreSupprimer